Home > ASSURANCE > Santé : une complémentaire parfois plus chère mais bien plus protectrice – Faire Face – Toute l’actualité du handicap

Santé : une complémentaire parfois plus chère mais bien plus protectrice – Faire Face – Toute l’actualité du handicap

Source : Santé : une complémentaire parfois plus chère mais bien plus protectrice – Faire Face – Toute l’actualité du handicap

Résumé effectué avec l’application RESOOMER

À partir du 1er novembre, les personnes ayant de faibles ressources pourront bénéficier de la complémentaire santé solidaire. Le 1er novembre 2019, la complémentaire santé solidaire va remplacer l’aide au paiement d’une complémentaire santé et la Couverture maladie universelle complémentaire . Les allocataires de l’AAH à taux plein peuvent donc y prétendre. Même s’ils perçoivent la majoration pour la vie autonome mais pas le complément de ressources .
Une participation financière en fonction de l’âge
L’ACS donnait droit à un chèque pour payer tout ou partie d’une complémentaire santé. Il fallait choisir ce contrat parmi l’une des offres spécialement conçues par les onze groupements sélectionnés par l’État. Surtout, si vos ressources sont supérieures au plafond des ressources pour la CMU-C, mais inférieures à celui ouvrant doit à l’ACS – ce qui est le cas des allocataires de l’AAH, vous devrez vous acquitter d’une contribution financière.
Recevez directement vos articles pour animer vos réseaux sociaux. C'est gratuit !

Happy PubliCité vous apporte vos articles sur un plateau.

2 fois par semaine, recevez directement dans votre boîte mail des articles sélectionnés qui vont intéresser vos clients, mais surtout, vont permettre de mettre en avant vos solutions et de booster vos conversions.