Home > FINANCEMENT > Le recours croissant des grands groupes français à l’endettement : une stratégie de financement qui montre ses limites | Banque de France

Le recours croissant des grands groupes français à l’endettement : une stratégie de financement qui montre ses limites | Banque de France

 

Source : Le recours croissant des grands groupes français à l’endettement : une stratégie de financement qui montre ses limites | Banque de France

Depuis 2014, les grands groupes français renforcent la part des dettes dans les ressources engagées pour financer leur activité. La chute du coût moyen de l’endettement crée un environnement favorable à cette stratégie, réduisant son risque à court terme. Ainsi, en 2018, les flux tirés de l’exploitation n’ont jamais aussi bien couvert, depuis dix ans, le coût des intérêts et charges assimilées. Cependant, cette stratégie de financement comporte des risques à plus long terme : • la rentabilité des capitaux devient davantage soutenue par l’effet de levier que par la rentabilité opérationnelle ; • la capacité de remboursement se dégraderait nettement en cas de remontée des taux d’intérêt à moyen terme ; • en cas de besoin, les groupes auront davantage de difficultés à reconstituer un coussin de liquidité qui a diminué depuis le haut niveau atteint en 2012 ; • les nouvelles dettes financières servent notamment à financer des opérations de croissance externe, dont les revenus futurs anticipés peuvent s’avérer surévalués.

Recevez directement vos articles pour animer vos réseaux sociaux. C'est gratuit !

Happy PubliCité vous apporte vos articles sur un plateau.

2 fois par semaine, recevez directement dans votre boîte mail des articles sélectionnés qui vont intéresser vos clients, mais surtout, vont permettre de mettre en avant vos solutions et de booster vos conversions.