Home > ASSURANCE > Cybersécurité : l’importance de l’analyse de couverture assurantielle par l’exemple – Le Mag IT

Cybersécurité : l’importance de l’analyse de couverture assurantielle par l’exemple – Le Mag IT

Source Le Mag IT : Cybersécurité : l’importance de l’analyse de couverture assurantielle par l’exemple

Résumé effectué avec l’application RESOOMER

Au printemps, lorsqu’il a été frappé par un ransomware, Norsk Hydro a indiqué disposer d’une assurance pour couvrir le risque cyber. Au moment de la publication de ses résultats semestriels, Altran avait dû se contenter du versement, par son assureur, d’un « acompte d’un montant de 3 M€ sur la base de l’analyse préliminaire des dommages et à titre d’anticipation partielle de l’intégralité de la compensation ». Mais l’ESN ajoutait « s’attendre à percevoir d’autres remboursements d’assurance d’ici la fin de l’année 2019 ». Apparemment sereine, elle continuait d’anticiper un « impact net sur le résultat opérationnel du groupe pour l’ensemble de l’année », certes « négatif », mais « marginal, du fait de l’activation des polices d’assurances ».
Quoi qu’il en soit, ces incidents poussent à la souscription de contrats d’assurance cyber. La ville de Baltimore vient d’ailleurs d’en signer deux pour obtenir une couverture totale de 20 M$. Elle avait été victime d’une attaque par rançongiciel au printemps dernier. Elle lui aurait coûté un peu plus de 18 M$. Au total, la ville va verser 835 000 $ chaque année à ses assureurs pour ces nouvelles polices. La franchise s’élève tout de même à 1 M$.
L’intérêt pour les contrats d’assurance spécialisés apparaît d’autant plus compréhensible que la distribution de ransomware est de plus en plus ciblée. L’assurance AIG le soulignait encore début septembre. Et dans le même temps, les attaques se font plus nombreuses. Beazley fait ainsi état d’une augmentation de 37 % du nombre d’incidents rapportés au troisième trimestre, par rapport au trimestre précédent. Et encore, comme le soulignait une étude de l’Icasa en juin, les incidents cyber restent largement sous-rapportés.

 

Recevez directement vos articles pour animer vos réseaux sociaux. C'est gratuit !

Happy PubliCité vous apporte vos articles sur un plateau.

2 fois par semaine, recevez directement dans votre boîte mail des articles sélectionnés qui vont intéresser vos clients, mais surtout, vont permettre de mettre en avant vos solutions et de booster vos conversions.